Lexmark
ENVIRONNEMENT
Gestion des déchets

Lexmark est engagé à éliminer les déchets générés par ses installations de manière responsable..

Les chiffres sur la production et l’élimination des déchets de l’entreprise de ces dernières années en disent long sur les progrès que nous avons réalisés vis-à-vis de nos objectifs de réduction des déchets. En 2007, Lexmark s’est fixé trois objectifs de gestion des déchets à long terme pour l’entreprise.

PERSPECTIVES D’AVENIR

Lexmark s’est fixé l’objectif d’accroître de 30 pourcent la collecte et le recyclage du matériel à l’horizon 2014 par rapport à 2007. Durant ces dernières années, compte tenu du marasme économique et les modifications apportées sur le poids de nos produits, le taux de collecte et de recyclage du matériel ont connu une variation depuis 2007. De nouveaux programmes ont été mis en place en 2010 qui permettront d’accroître les taux de collecte et de recyclage du matériel à l’avenir.

Lexmark offre actuellement des programmes normalisés dans de nombreux pays et des programmes variables dans d’autres pays. Nous avons étendu le Programme de collecte des équipements Lexmark en 2010 et entendons l’étendre davantage en 2011.

Certes, la tâche reste énorme, toutefois, Lexmark a fait des progrès significatifs quant à l’atteinte de ces objectifs.

PRODUCTION DES DÉCHETS

En 2010, Lexmark a produit un total de 14 807 mètre cube de déchets en 2010; une diminution par rapport à l’année précédente. La production des déchets en 2008 et 2009 était plus élevée qu’en 2007, conséquence de la destruction de plusieurs bâtiments à Lexington, dans le Kentucky, et la fermeture de l’installation de Juárez, au Mexique.

Waste Generation by ClassificationWaste Generation by Disposal Method

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hazardous Waste Generation by Disposal Method

Les déchets dangereux comptent pour 10 pourcent environ de la totalité des déchets générés par Lexmark. Les déchets dangereux qui sont générés dans les installations de recherche et de développement de Lexmark sont pris en charge par des entreprises externes spécialisées dans ce type de déchets.

RECYCLAGE DES DÉCHETS

Les méthodes d’élimination des déchets sont déterminées à travers les efforts de collaboration de Lexmark avec ses partenaires de gestion des déchets. Dans notre collaboration, nous avons identifié de nouvelles opportunités pour le recyclage des déchets, en utilisant de moins en moins l’incinération et l’enfouissement des déchets et en privilégiant davantage la récupération des sources d’énergie renouvelables, qui offrent d’autres options de recyclage.

Depuis 2007, Lexmark a augmenté son taux de recyclage de ses déchets de 63 pourcent à 77 pourcent. Lexmark est sur la bonne voie pour atteindre son but de 25 pourcent d’augmentation de la quantité de déchets recyclés par nos usines de 2007à 2011.

RECYCLAGE DES DÉCHETS ÉLECTRONIQUESElectronic Waste Recycling

Lexmark offre à ses clients des options écologiquement viables pour l’élimination de leurs produits en fin de vie. Les déchets électroniques, y compris les imprimantes qui sont en fin de vie, doivent être recyclés par des firmes spécialisées dont les procédés garantissent l’intégrité de toutes les données enregistrées dans ces équipements et qui sont se sont engagés à recycler ces appareils de manière écologiquement et socialement responsable.

Lexmark a établi des partenariats avec des firmes de recyclage qui offrent une gamme variée de services et capacités de procédés, qui ont fait leurs preuves dans le respect des critères des gouvernements pour concernant les installations de recyclage, et qui sont certifiés dans la norme du système de gestion de l’environnement ISO 14001. Nos partenaires de recyclage font l’objet d’un audit à intervalles réguliers afin de d’assurer qu’ils maintiennent le niveau de service et de conformité en matière de réglementation tel que nous en attendons d’eux.

Le partenaire de recyclage principal de Lexmark, Sims Recycling Solutions, est la firme de recyclage électronique la plus grande au monde. En 2010, Sim Recycling a traité près de 4 000 tonnes de déchets électroniques au compte de Lexmark aux États-Unis, au Canada et en Europe.

États-Unis

Aux États-Unis, nous offrons le Programme de collecte des équipements Lexmark. Les clients ont la possibilité de retourner leurs produits Lexmark à l’entreprise par le moyen qui leur est le plus approprié et nous le recyclerons sans frais. Pour les clients d’affaires qui ont initié le processus d’installation d’une large flotte des nouveaux produits Lexmark, nous développons des stratégies de collecte personnalisées. Nous travaillons en partenariat avec des agences d’élimination des déchets électroniques certifiées pour les collecte des appareils utilisés par les clients, nous les marquons pour le recyclage et nous les disposons pour leur transfert à l’installation de recyclage la plus proche.

Au cours des trois dernières années, la législation sur les déchets électroniques d’une forme ou d’une autre a fait l’objet d’une proposition dans la majorité des états aux États-Unis. Dès la fin 2010, 11 états – Hawaii, l’Illinois, l’Indiana, le Maine, le Michigan, le Minnesota, New York, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le Vermont et Wisconsin – ont promulgué la loi de la responsabilité du producteur étendu (EPR) qui inclut les imprimantes. Si les détails de cette législation varient énormément d’un état à l’autre, le principe de base est que les producteurs des équipements électroniques ont le devoir de collecter et la responsabilité de recycler les appareils électroniques couverts (CSD) à la fin de vie de ces derniers.

Canada

Lexmark est membre de Electronic Product Stewardship Canada (EPSC), une organisation consacrée à la promotion de la mise en œuvre des solutions durables pour les appareils électroniques en fin de vie. L’entreprise participe à un certain nombre de programmes de recyclage sponsorisés par le gouvernement et appuyés par les industries au Canada, qui varient d’une province à une autre. Certaines provinces exigent que les firmes électroniques payent une taxe qui est utilisée dans le recyclage des équipements électroniques de ces provinces respectives.

Alberta: Lexmark participe au programme de l’Autorité de gestion du recyclage de l’Alberta (ARMA). Cet état a initié ce programme depuis octobre 2004 et offre 260 sites de collecte pour les entreprises et les consommateurs.

Saskatchewan: Lexmark participe au Programme des déchets des équipements électroniques de Saskatchewan (SWEEP) lancé en février 2007. Le SWEEP est le tout premier programme de ce genre au Canada et il offre plus de 70 sites de dépôt pour le recyclage.

Colombie-Britannique: Lexmark participe au Programme de recyclage de l’Electronic Stewardship Authority British Columbia (ESABC), une initiative des industries lancée en juin 2010.

Nouvelle-Écosse et Île-du-Prince-Édouard: Lexmark participe au Programme de l’Atlantic Canada Electronic Stewardship (ACES). Ce programme a été initié en Nouvelle-Écosse en février 2008 et dans l’Île-du-Prince-Édouard en juillet 2010.

Ontario: Lexmark participe au programme Ontario Electronic Stewardship (OES) lancé en avril 2010.

Les réglementions de recyclage sont anticipées au Québec, dans le Manitoba, au Nouveau-Brunswick, à la Terre-Neuve et dans le Yukon en 2011-2012.

Europe

En Europe, notre stratégie de récupération des équipements est mise en œuvre à travers des programmes spécifiques à chaque pays qui est menée conformément à la directive sur les équipements électroniques et électriques de l’Union européenne (WEEE) (2002/96/EC). Les consommateurs dans l’Union européenne ont la possibilité d’apporter leurs équipements dans les centres de collecte autorisée de la localité ou, dans certains cas, à des revendeurs. Pour les clients d’entreprise dans l’Union européenne, Lexmark a mis en place un système de logistique conforme en tout point pour le transport des produits utilisés à l’installation de stockage et de tri la plus proche, où les équipements seront convenablement traités, en vue du recyclage.

Asie du pacifique et Amérique latine (AP/AL)

Une première initiative pour le travail écologique pour l’Asie en 2010 a été la préparation pour le programme australien national des équipements des technologies de l’information en fin de vie et le programme de recyclage. Ce programme a initialement été annoncé par le gouvernement fédéral australien en novembre 2009 et avait, pendant un certain temps été anticipé.

Lexmark participe activement à ce processus depuis six ans. Cette annonce stipulait que la législation nationale se mettrait en place en 2010 et que le projet se mettrait formellement en place en 2011. Ce projet s’étendra à l’ensemble du pays et sera soutenu par la réglementation en vigueur.

Tous les fabricants et importateurs des équipements des technologies de l’information et de la communication seront chargés de la collecte pour leurs parts des déchets réels collectés. Les clients doivent retourner leurs équipements en fin de vie aux points de collecte désignés à partir desquels les déchets seront transportés aux points de consolidation et de collecte centraux, pour être recyclés par des opérateurs accrédités.

Le pilote de ce plan national est le programme ‘Byteback’ appliqué dans l’état de Victoria. Lexmark fut un membre fondateur de cette opération qui est un programme gratuit (pour le consommateur) de reprise des équipements des nouvelles technologies de l’information. Il existe neuf autres membres de l’industrie des technologies de l’information fondateurs. L’opération Byteback est en cours depuis 2007 et collecte quelque 10 000 articles par mois. Ce programme s’est avéré inestimable dans la collecte des données sur le recyclage du matériel des technologies de l’information, la compréhension du comportement du consommateur et bénéficie d’un très grand soutien communautaire. Lexmark poursuivra son travail de pionnier dans ce domaine, en contribuant activement aux groupes de travail de l’industrie des technologies de l’information qui prépare actuellement la législation nationale et le commencement résultant du plan de reprise national.

Cartridges

Recyclage des déchets électroniques Lexmark

Cliquez pour plus d’informations sur le recyclage des déchets électroniques. 

 

 

 

 

 

Section suivante: Conception du produit >>