Lexmark
AperÇu
Transparence et éthique

PRATIQUES ÉTHIQUES D'ENTREPRISE

Chez Lexmark, nous croyons que le comportement éthique est crucial à la notre vision, « Clients pour la vie ». Toutes les unités d'entreprise de Lexmark font régulièrement l'objet d'une analyse afin de déterminer les risques de corruption. L'entreprise a élaboré et adopté des codes de conduite de l'employé et du fournisseur qui permettent de minimiser ces risques. Une évaluation du risque formelle sur la corruption est incluse dans le plan d'audit de Lexmark. Ce plan d'audit est examiné et approuvé par le Comité des finances et d'audit du Conseil d'administration de Lexmark annuellement.

Toutes les unités d'entreprise et toute entité légale dont Lexmark est le propriétaire font l'objet d'une évaluation de risque. Les audits sont conduits annuellement par une entité extérieure afin de garantir la conformité. Tous les employés de Lexmark doivent adhérer aux politiques énoncées dans notre Code de conduite de l'entreprise qui traite d'une variété de questions éthiques d'entreprise, y compris les politiques anti-corruption et de lutte contre les pots-de-vin. Tous les employés réguliers de Lexmark (à temps plein et à temps partiel) sont tenus de relire et de certifier qu’ils comprennent le Code de conduite de Lexmark. Ce code couvre les sujets suivants: la conduite personnelle, les conflits d'intérêt, les registres de compte, les contrôles et audits internes, la conformité avec la législation et la réglementation, les rapports entre fournisseurs, les rapports entre employés, les informations concernant les autres et la responsabilité sociale d'entreprise. Tous les employés sont tenus de vérifier la conformité de tous ces aspects annuellement. En 2010, 100 pourcent des employés réguliers de Lexmark à travers le monde (y compris les directeurs et les autres employés) ont révisé le Code de conduite et vérifié qu'ils le comprennent parfaitement.

L'état de ce processus de révision annuelle est suivi par le Département des ressources humaines de Lexmark annuellement et est rapporté au Comité d'éthique et au Comité de gouvernance d'entreprise du Conseil d'administration. Toutes les modifications du Code de conduite de l'entreprise sont examinées par le Comité d'éthique avant toute mise à jour.

Lexmark a élaboré des programmes, des politiques et des procédures qui garantissent la mise en œuvre effective du Code de conduite d'entreprise de Lexmark.

Lexmark et nos fournisseurs adhèrent aussi au Code de conduite de l'industrie électronique, et un code spécifique de l'entreprise qui traite d'une variété de question d'ordre éthique y compris la corruption, les pots-de-vin, la transparence, la propriété intellectuelle, les pratiques commerciales équitables et la protection des dénonciateurs.

Les allégations de corruption/fraude des employés sont soumises à une enquête approfondie par l'unité concernée, en collaboration avec le Département des ressources humaines, l'audit interne et le Département juridique de Lexmark. Les résultats de ces enquêtes déterminent la sanction disciplinaire ou si l'incident nécessite une enquête par des agences externes et des charges formelles.

Tous ces incidents sont rapportés au Comité d'éthique et au Comité financier et d'audit du Conseil d'administration de Lexmark.

Depuis sa création en 1991, Lexmark n'a enregistré aucun incident de comportement corrompu à signaler et la compagnie n'a jamais été défendeur dans un cas de comportement de corruption.

Comportement anticoncurrentiel

Lexmark soutient les efforts pour préserver et favoriser la compétition loyale dans un système de marché compétitif. Nous veillons à ce que nos pratiques commerciales ne violent pas les lois de la concurrence (autrement connues comme les lois antitrust, le monopole, du commerce équitable ou de cartel) qui interdisent des pratiques qui limitent de manière déraisonnable le fonctionnement du système de concurrence. Depuis sa mise en place, Lexmark n'a fait l'objet que d'une seule plainte pour comportement anticoncurrentiel – Arizona Cartridge Remanufacturers Association Inc. contre Lexmark International Inc. (Affaire numéro 03-16987).

En 2003, l'Arizona Cartridge Remanufacturers Association Inc. (ACRA) s'est opposée au Programme de retour des cartouches de Lexmark, un programme dans lequel Lexmark fait des remises à ses clients sur les nouvelles cartouches en retour s'ils acceptent de retourner les cartouches utilisées uniquement à Lexmark pour le refabrication ou le recyclage. Lexmark utilise les cartouches dans ses entreprises de refabrication. Afin de faciliter la concurrence et le choix du client, Lexmark a toujours offert des cartouches sans remise qui peuvent être refabriquées par toute autre firme.

En 2005, la neuvième Cour d'Appel a statué en faveur de Lexmark, en réaffirmant la légalité de ce programme.

Amendes financières

En raison de l'engagement de Lexmark aux pratiques commerciales éthiques, la compagnie n'a jamais été frappée d'une amende importante ou de sanctions non pécuniaires pour non respect de la législation et des réglementations liées au maquillage des comptes, à la discrimination en milieu de travail ou à la corruption depuis sa création en 1991.

Section suivante: Indicateurs de performance clés >>