Lexmark
LIEU DE TRAVAIL
Droits de l’homme

SANTE ET SECURITE DE L’EMPLOYE

Certificats OHSAS

Boulder, Colorado Certificat
Cebu, Philippines Certificat
Juárez, Mexico Certificat
Lexington, Kentucky Certificat

Pour voir les certificats ISO 14001,
cliquez ici
.

L’OHSAS est un organisme multidisciplinaire possédant une expertise dans un large éventail de santé et de compétences de sécurité. OHSAS18001 est une norme volontaire qui guide les organisations dans l’établissement de systèmes de gestion concernant la santé et la sécurité. Les installations détenues et louées par Lexmark à Boulder, Colorado, à Cebu, aux Philippines et à Juárez, au Mexique, ont reçu la certification OHSAS 18001. Nos installations de Lexington, Kentucky et Orléans, en France ont également r OHSAS 18001. Lexmark dépense jusqu’à 10 000 $ par installation pour les frais liés à la certification du site par les normes ISO 14001 et OHSAS 18011.

L’efficacité du programme de sécurité de Lexmark est déterminée par les objectifs et les buts de la norme OHSAS 18001 ainsi que par des audits internes et des rapports sur notre système de gestion de la sécurité. Ces vérifications et examens sont effectués en collaboration avec les audits de conformité dans le cadre de la recertification OHSAS. Nous utilisons les résultats des audits à la fois pour améliorer nos processus internes et pour promouvoir de meilleures pratiques dans nos opérations. Les employés de Lexmark sont impliqués dans la mise en œuvre des objectifs pour notre santé et des systèmes de gestion de la sécurité.

Toutes les installations de Lexmark sont guidées par les instructions pour la sécurité, la santé et l’environnement qui définissent les programmes essentiels que chaque établissement doit gérer afin d’atteindre les objectifs de nos politiques de santé et de sécurité. Il est indispensable de développer des programmes écrits qui assurent la conformité légale et réglementaire. Toutes les modifications des procédures de santé et de sécurité sont communiquées à tous les employés concernés par le biais de tableaux d’affichage, d’affichages internes sur site Web, de communications par email, de manuels et de rencontres avec les gestionnaires.1

Les équipes de correction et de prévention qui travaillent avec le personnel dans le but de surveiller et de faire des rapports sur les progrès ainsi que pour déterminer si certaines actions sont terminées et s’il existe des équipes d’audit internes qui déterminent l’efficacité des mesures prises pour corriger les actions non conformes.

Tous les employés et les entrepreneurs reçoivent une formation de santé et de sécurité et sont encouragés à donner leur avis quant aux problèmes de santé et de sécurité. Cette formation comprend la politique et est dispensée dans des salles de classes ou par des cours en ligne, selon le plus pratique. Les besoins en formation sont déterminés par les gestionnaires de programmes de santé et de sécurité ainsi que par les gestionnaires des employés directs et sont fondées sur les exigences du poste, de l’équipement, des matériaux utilisés, des règlements ainsi que par d’autres facteurs. Lexmark ne propose pas de fonction comportant de hauts risques de maladies.

Le niveau de sécurité des sous-traitants est examiné lors des discussions du contrat initial. Les sous-traitants doivent avoir la preuve que leurs employés sont bien formés et conscients de tous les aspects de la santé et la sécurité de l’emploi qu’ils vont exercer au nom de Lexmark.

Les équipes de conformité et de sécurité mènent des vérifications et des inspections sur une base régulière en prenant en compte tous les aspects des systèmes de gestion de la santé et de sécurité couverts par ces activités. Les résultats sont documentés, entrés dans le système d’actions correctives et préventives et l’on vérifie a posteriori que les actions ont été menées à bien dans un temps réduit. Les inspections de suivi vérifient l’achèvement et l’efficacité des mesures prises. Les meilleures pratiques sont ensuite mises en œuvre dans d’autres domaines ou sites.

Lexmark requiert une bonne préparation aux urgences avec la mise en place d’équipes d’intervention d’urgence dans chaque établissement de fabrication et de développement. Sur le site de Lexmark, une des caractéristiques de la formation de préparation aux urgences est la reconnaissance des différentes tonalités d’alarmes : alarme incendie (sortez!), alarme tornade (restez à l’intérieur!).

Mesures de performance de sécurité

Deux mesures importantes des performances de sécurité : le taux de blessures et le taux de jours perdus. Le taux global de Lexmark était de 0.39 et la moyenne de l’industrie est de 1.20. Notre taux moyen de journées perdues était de 0.18 contre 0.10 dans l’industrie.

DROITS DES EMPLOYES

Lexmark s’engage à offrir un environnement de travail exempt de harcèlement ou de discrimination fondée sur la race, la couleur, la religion, le sexe, l’orientation sexuelle, l’identité sexuelle, l’origine nationale, l’âge, le handicap, le statut de vétéran ou pour toute autre raison illégale. Cette politique est motivée par le respect que Lexmark porte à la dignité de l’individu et à son engagement à traiter toutes les personnes équitablement. Nous étudions toutes les plaintes crédibles de discrimination portées à l’attention de la direction et les traitons de manière opportune sans risque de représailles. Par exemple, aux États-Unis, les employés ayant commis des actes de harcèlement ou de discrimination selon les termes de cette politique, ou les employés ayant abusé de leur position d’autorité seront soumis à des mesures disciplinaires immédiates pouvant aller jusqu’au licenciementPosition de Lexmark sur les « minéraux en provenance de pays considérés comme source de conflits » soumis à des mesures disciplinaires immédiates pouvant aller jusqu’au licenciement.

   

 

Position de Lexmark sur les « minéraux en provenance considérés comme source de conflits »

Congo

Conformément à l’engagement de Lexmark à agir comme une entreprise socialement responsable, Lexmark fonctionne grâce à l’EICC pour soutenir les pratiques positives de travail. Nous travaillons directement avec nos fournisseurs (et leurs fournisseurs, etc.) pour comprendre clairement que les minéraux ne proviennent pas pays considérés comme sources de conflit. La question des conflits sur l’exploitation et le commerce de minerais dans République démocratique du Congo est un défi pour toutes les entreprises puisqu’il n’y a pas de moyen chimique pour tracer les minéraux jusqu’à leur source. 

 

 

Lexmark adhère aux conventions de l’Organisation internationale du Travail (OIT) qui visent à promouvoir les droits des travailleurs, les possibilités d’emploi équitables et une communication parfaite entre employés. Lexmark honore les choix de ses collaborateurs et respecte toutes les lois du travail ainsi que les directives, y compris celles associées aux activités d’organisation du travail. Lexmark n’a identifié aucune de ses activités comme étant une menace pour le droit d’exercer, la liberté d’association et la négociation collective.

Les initiatives de l’OIT et de l’UNGC (Pacte mondial) incluent l’abolition du travail forcé, la liberté d’association et l’interdiction du travail des enfants. Ces initiatives sont examinées dans le Code de conduite des fournisseurs de Lexmark, code qui lie Lexmark et ses fournisseurs. Le Code de conduite des fournisseurs aborde également la politique de Lexmark sur un emploi librement choisi. L’entreprise n’a identifié aucune de ses activités impliquant du travail forcé, obligatoire ou du travail des enfants.

Aucun des employés de Lexmark n’est représenté par des unités de négociation collective. Des comités d’entreprise sont établis dans certains endroits en Europe. Ils engagent les employés à fournir des informations sur l’entreprise et à prendre part à certaines décisions. Des informations sur les comités d’entreprise européens (CEE) sont disponibles à http://www.etuc.org/r/57.

Tout le personnel de sécurité de Lexmark - y compris le personnel de sécurité sous contrat - a été formé selon les politiques de l’organisation ou par des procédures spécifiques liées aux droits de l’homme et à leur application.

Dans notre expérience, une communication ouverte entre travailleurs et un engagement direct dans la gestion sont des facteurs clés pour résoudre les problèmes. Autant que possible, Lexmark prévient les employés plusieurs semaines à l’avance ens cas de changement significatif. Par exemple, dans le cas d’une restructuration en 2008 et 2009, Lexmark a offert aux employés un préavis allant de quelques semaines à plusieurs mois. Il existe des cas où la notification préalable n’est pas possible, comme exemple le changement de directeur en Octobre, où la décision a été connue le jour où elle a pris effet.

Lexmark n’a identifié aucun incident relatif aux droits des autochtones parmi les employés de l’organisation ainsi que dans les communautés établies près des unités pouvant être affectées dans des opérations planifiées et à venir.

ÉGALITÉ EN MATIÈRE D’EMPLOI (EEO)

Lexmark s’engage à respecter l’égalité des chances dans tous les domaines de nos activités. Toutes les activités commerciales de Lexmark et les activités liées à l’emploi sont administrées sans distinction de race, couleur, religion, sexe, orientation sexuelle, identité sexuelle, origine nationale, handicap, âge ou statut de vétéran.

Lexmark requiert actuellement une formation sur les aspects des droits de l’homme de l’EEO et une formation « Affirmative Action », formations faisant partie des 40 heures de formation par manager. A partir de 2011, tous les nouveaux employés de Lexmark devront revoir le code du travail du fournisseur qui aborde activité et leur respect de l’EEO et des droits de l’homme.

Nous étudions toutes les plaintes crédibles de discrimination portées à l’attention de la direction et les traitons de manière opportune sans risque de représailles.

Carrières à Lexmark

Pour plus d’informations sur les carrières à Lexmark, veuillez visiter le site Web LEXMARK. Cliquez ici.

1. Les employés de Lexmark ne sont pas représentés par des syndicats en dehors de la France. Par conséquent, il n’existe pas de contrats de travail formels dans lesquels la santé et la sécurité sont abordés dans la majorité des pays.