Lexmark
ENVIRONNEMENT
Gestion de l'eau

ENGAGEMENT DE LEXMARK POUR LA CONSERVATION ET LA PROTECTION DE L'EAU

waterfall

Utilisation de l'eau

La fabrication et les opérations de recherche et de développement qui ont lieu dans des installations détenues et louées par Lexmark ont un impact considérable sur la consommation d'eau de la société. Cette utilisation varie en fonction de la demande mais elle est relativement stable. L'utilisation de l'eau à des fins sanitaires et autres (toilettes, préparation des aliments et nettoyage général) est un facteur d’impact moins important.

Total Water Usage

L'utilisation de l’'eau par Lexmark est également motivée par la nécessité de contrôler la température. Quand les températures extérieures augmentent, nous utilisons plus d'eau dans nos systèmes de CVC pour refroidir nos installations.

La variabilité météorologique présente un défi particulier. Mais nous ne pouvons pas contrôler la variable principale de notre consommation d'eau de refroidissement : la température extérieure. Nous devons donc activement surveiller, contrôler et réduire l'utilisation de l'eau là où des opportunités existent.

Lexmark a pris un engagement, celui de réduire la consommation des ressources naturelles dans toutes nos installations louées, dans les installations dédiées à la recherche et au développement ainsi que dans les bureaux du monde entier. Nous sommes en voie et avons comme but de réduire l'utilisation de l'eau dans nos installations. Lexmark a instauré les objectifs suivants pour guider nos efforts de conservation de l'eau.

Lexmark a entrepris de nombreuses initiatives pour réduire la consommation d'eau dans les installations du monde entier , y compris l'installation de systèmes de CVC plus efficaces et l'amélioration de l'efficacité des systèmes CVC existants, l'installation d'appareils sanitaires à faible débit, le xéro-paysagisme et la réutilisation de l'eau.

Recyclage des eaux usées

palm trees

En Novembre 2010, un programme de recyclage des eaux usées fut lancé dans les installations de Lexmark International Philippines (LIPI). En savoir plus

L'utilisation totale de l'eau (fournie par les fournisseurs locaux) est montrée dans le tableau ci-dessus. Nous avons réalisé une réduction de 24% de la consommation d'eau par rapport à 2005, année de référence. Cela dépasse notre objectif de réduction de la consommation d'eau d'ici 2017.

Une partie de cette réduction de l'utilisation de l'eau peut être attribuée à la réutilisation de l'eau. Lexmark réutilise l'eau dans notre usine de fabrication de Lapu-Lapu City, aux Philippines et à Boulder, au Colorado. Notre installation de Lapu-Lapu City recueille l'eau utilisée et l'eau issue de la condensation du système de climatisation dans une citerne d'eau non potable. Cette eau est ensuite utilisée pour les chasses d'eau des toilettes et l'irrigation. L'installation de Lapu-Lapu City a réutilisé 1,881 m3 d'eau en 2010. La réutilisation est semblable à Boulder, dans le Colorado. Cette installation a collecté et réutilisé 24605 m3 d'eau en 2010, c'est à dire 27% de l'utilisation totale d'eau de Boulder pour l'année.

L'imprévisibilité des températures et les fluctuations dans la production provoquent des changements positifs et négatifs dans l'utilisation de l'eau. Lexmark a mis en place un plan en six points quant à la conservation de l'eau en 2009. Ce plan nous aidera à atteindre des réductions de la consommation de l'eau plus importantes et plus contrôlables.

L'utilisation de l'eau a augmenté en 2010 par rapport à 2009. Cela résulte d'un été anormalement chaud aux États-Unis, de la reprise économique et donc de l'augmentation de la production ainsi que de la portée de nouvelles activités incluant la Chine et Perceptive Software.


Plan en six points quant à la conservation de l'eau

But

Objectif

Projets

Progrès 2010

1

Réduire la consommation (utilisation intentionnelle de l'eau)

Installer des appareils sanitaires à faible débit dans toutes les constructions neuves et remplacer les accessoires de plomberie désuets par des appareils de plomberie à faible débit pendant les réparations.

Les appareils de plomberie usés ont été remplacés par des capteurs de débit et des appareils à faible débit au siège social en 2010.

2

Mise à jour des équipements de consommation de l'eau pour améliorer l'efficacité d'utilisation.

Au siège social, des modifications ont été apportées au contrôle des tours de refroidissement de l'eau, ce qui a permis de réduire l'utilisation de 24 millions de gallons (91 millions de litres) et de faire des économies de coûts de 96 500$. A Cebu, un projet de filtration a été mis en œuvre. Celui-ci a permis la réutilisation de l'eau des tours de refroidissement et une réduction de la consommation d'eau brute.

3

Réduire les pertes (utilisation intentionnelle de l'eau)

Réduire les pertes dues aux fuites des conduites principales

En 2010, la poursuite des efforts pour trouver et éliminer les fuites de tuyauterie au Siège a permis de découvrir et d'éliminer plusieurs points de pertes supplémentaires dans le système.

4

Réduire les pertes dues aux fuites de plomberie

5

Éducation

Accomplir au moins une communication pédagogique pour les employés sur la conservation de l'eau par an.

Lexmark a instruit les employés sur la conservation de l'eau en fonction de leur emploi en utilisant le site Web de Lexmark et les indications affichées près des installations.

6

Un employé doit être désigné dans chaque établissement afin d'être informé des nouvelles opportunités de conservation des eaux et de la technologie

Un employé a donc été assigné à cette tâche dans chaque établissement.

Prélèvement d'eau et décharges

Pour Lexmark, il est important de savoir d'où vient et où va l'eau. Nous entendons bien que l'accès à une eau propre, abondante et abordable est un des grands problèmes de l’équité environnementale. Nous comprenons également que notre engagement à l'utilisation responsable de nos ressources en eau et la protection des bassins versants locaux permet de garantir à la communauté d'avoir accès à une eau propre, abondante et abordable.

La plupart des installations Lexmark utilise uniquement l'eau municipale et d'autres services.

Installation Lexmark

Fournisseur de services publics Source(s) originale(s) d'eau*

Lexington, Kentucky, États-Unis (siège social)

Kentucky American Water

Kentucky River, Jacobson Reservoir et Lake Ellerslie

Boulder, Colorado, États-Unis (fabrication)

City of Boulder Utilities Division

Barker Reservoir, Lakewood Reservoir, Boulder Reservoir et Carter Lake via le Boulder Feeder Canal

Juárez, Chihuahua, Mexique (fabrication)

Junta Municipal de Agua Saneamiento de Juárez

Hueco Bolson, (nappe phréatique)

Cebu, Philippines (recherche et développement) / Lapu-Lapu City, Philippines (fabrication)

Metropolitan Water District de Cebu (MCWD)

Le barrage Buhisan, 113 puits profonds et le déversoir de dérivation à Barangay Jaclupan, Talisay City

Shawnee, Kansas (Siège Perceptive et Lane Hedge)

Water One

La Missouri River et la Kansas River et des puits situés le long de la Kansas River

Boigny, France

Syndicat Des Eaux Des Usages, Mairie de Vennecy 45760

 

Orléans Plaza, France La Lyonnaise des Eaux, Val de Loire

À Orléans, il existe pas moins de cinq réservoirs pour alimenter toute la ville.

Shenzhen, Chine

Shenzhen Water Company

Pearl River - le plus grand fleuve dans le sud de la Chine

*A notre connaissance, aucun de ces plans d'eau ne sont reconnus par des professionnels comme étant particulièrement sensibles en raison de leur taille, de la fonction ou du statut, menacés ou en danger. Aucun d'entre eux ne contient des animaux et des plantes en voie de disparition et n'est considéré comme une zone de conservation.

L'unité de fabrication Lexmark à Lapu-Lapu City, aux Philippines, possède un système de collecte d'eau de pluie. L'eau recueillie par ce système est utilisé pour des applications n'ayant pas besoin d'eau potable et pour l'irrigation.

Les eaux usées provenant des opérations de Lexmark sont principalement rejetées dans les réseaux de traitement locaux. Lexmark décharge également un peu d'eau dans les plans d'eau environnants conformément aux lois et normes locales. Ces déchargements ont eu des impacts positifs. Par exemple, Lexmark décharge occasionnellement de l'eau neutre pour l'environnement dans le Cane Run Creek qui coule jusqu'à la propriété Lexmark à Lexington, Kentucky. La faune de Cane Run Creek, un ruisseau particulièrement vulnérable en cas de sécheresse, bénéficie de ces décharges d'eau occasionnelles. Ainsi, les poissons, oiseaux et autres animaux peuvent survivre dan un ruisseau qui aurait été dangereusement sec autrement.

Les décharges annuelles sont équivalentes à la consommation d'eau totale. Toutes les décharges d'eau, planifiées ou non, destinées à l'unité locale ou aux plans d'eau environnants, sont gérées par le site et les équipes environnementales qui testent la qualité de l'eau.

Dans un effort pour prévenir les impacts négatifs sur l'environnement, Lexmark a mis en place des plans spécifiques de prévention de la pollution qui englobent les réglementations environnementales, les efforts actifs de prévention de la pollution et des déversements ainsi que la gestion des déchets dangereux et la qualité de l'eau. Ces plans préviennent toutes les formes de pollution, que ce soit la pollution de la terre, de l'air ou de l'eau. Ils concernent toutes les installations de fabrication, de recherche et de développement Lexmark dans le monde entier.

Lexmark n'a pas rapporté de déversements significatifs en 2010. Dans un effort pour constamment améliorer nos processus, nous enregistrons et nous nous penchons sur chaque déversement, quel que soit sa taille, comme précisé dans les programmes d'action et de prévention ainsi que par le standard ISO 14001 et la norme OHSAS 18001. Lexmark a fait face à quatre déversements mineurs en 2010. Ces déversements ont été rapidement nettoyés et n'ont pas eu d'impact négatif sur l'environnement local.

Nombre de déversements Volume du déversement

Cebu, Philippines

1

4982 litres

Boulder, Colorado

1

45 litres

Juárez, Mexique

1

81 litres

Lexington, Kentucky

1

11 litres

 

Section suivante : Terrain et biodiversité >>