Lexmark
ENVIRONNEMENT
Consommation d’énergie et émissions de gaz à effet de serre

Lexmark s’engage à réduire sa consommation de ressources naturelles dans l’ensemble de ses infrastructures de production, de recherche, développement et toutes ses filiales du monde entier. Lexmark veille à mesurer les émissions de gaz à effet de serre, l’utilisation de gaz naturel, de fuel, de diesel, d'essence et d’électricité en utilisant la méthodologie du Protocole GES. Notre entreprise a identifié les objectifs suivants afin de mieux canaliser son engagement écologique.

LA CONSOMMATION D’ENERGIE DANS LES INSTALLATIONS DE LEXMARK

Total scope EmissionsRéduire les émissions de gaz à effet de serre

L’initiative de réduire la consommation d’énergie dans les installations de Lexmark a été conditionnée par le désir de limiter les émissions de gaz à effet de serre. La réduction de la consommation d’énergie est l’un des moyens les plus efficaces de freiner les émissions de CO2. Il s’agit d’une action indispensable dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Lexmark donne des informations sur ses émissions de gaz à effet de serre en rapport avec l’utilisation directe ou indirecte d’énergie dans le Carbon Disclosure Project. Les statistiques de Lexmark respectent la méthodologie du Protocole GES élaboré par l'Institut des ressources mondiales (WRI) et le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD).

Lexmark donne des informations sur ses émissions de gaz à effet de serre en rapport avec l’utilisation directe ou indirecte d’énergie dans le Carbon Disclosure Project. Le tableau de droite indique l’objectif Lexmark 1 (direct), l’objectif 2 (indirect) et l’objectif 3 (autre) des émissions de gaz à effet de serre pour les années 2005 et 2010 en tonnes métriques d'équivalents CO2.

Lexmark a réduit le volume global de ses émissions de gaz à effet de serre de 26 % entre 2005 et 2010. Bien que cette réduction dépasse l'objectif visé par Lexmark qui est de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, Lexmark ne déclarera pas cet objectif atteint jusqu'à ce que nous soyons sûrs que ces réductions soient durables dans le long terme.

CFL bulb

LE SYSTEME D’ECLAIRAGE SUR LE SITE DE LEXINGTON

Qui aurait cru que remplacer des ampoules pourrait avoir un impact si retentissant. Le système d’éclairage sur le site de Lexington est très avantageux. Pour de plus amples informations, cliuqer ici 

 

 

Total Energy UsageConsommation totale d'énergie

Le siège de Lexmark dans le Kentucky a fait l’objet de projets pluriannuels visant à économiser de l’énergie, y compris le chauffage, la ventilation et la climatisation (CVC) et à faciliter la réduction de 44026 m2. Les employés travaillant sur le site sont sensibilisés sur l’économie d’énergie et la limitation de gaspillage dans l’utilisation des systèmes de chauffage, de réfrigérateurs personnels et d’imprimantes. Au cours de cette campagne, les salariés sont encouragés à adopter des pratiques économes en énergie dans leurs différentes activités. Les projets de réduction de la consommation en courant électrique et de sensibilisation à l’économie de l’énergie mis en œuvre entre 2007 et 2010 ont contribué à une baisse de 24 % de la consommation globale en énergie du siège au cours de cette période.

Des projets de conservation d'énergie similaires ont été mis en place pour les installations de Lexmark aux Philippines, y compris l'installation de refroidisseurs à haute efficacité.

Le Facilities Energy Management Team (équipe de gestion d’énergie) – dans un effort pour réduire la consommation d'énergie, le Lexmark International Philippines, Inc. Facilities Department(LIPI) a créé une équipe de gestion de l'énergie qui effectue une vérification de la consommation de courant électrique pour trouver des moyens d’économiser et de limiter la production de déchets

Le dimanche sabbatique – Le LIPI Facilities Department est allé plus loin dans la mise en application de sa politique d’éco-énergie en instituant un dimanche sans production qui n’affecte en rien la production globale de l’entreprise. La consommation d’énergie a ainsi pu être réduite de 40% dans la journée du dimanche et une réduction similaire a été notée dans la consommation d’eau.

Le tableau suivant décrit la consommation annuelle en énergie de Lexmark. À la fin de 2010, Lexmark a réduit sa consommation d'énergie annuelle totale de 17 % par rapport à 2007, l’année de référence. Tandis qu’un bon nombre de ces économies sont attribuées à des réductions de production, une partie est attribuable aux efforts continus de Lexmark pour améliorer l'efficacité des opérations de ses installations dans le monde entier.

LEXMARK@WORK ITALIE

Lexmark at Work Italy

Les nouveaux locaux Lexmark@Work de Lexmark Italie ont été inaugurés à Milan en 2010. Leur avantage principal est d’avoir un impact minimal sur l'environnement et de permettre l'échange d'informations et l’éclosion de nouvelles idées d’éco-énergie. Ces installations ont été construites avec des matériaux respectueux de l'environnement tels que le plancher, qui est constitué de matériaux recyclables au détriment de métaux lourds, d’halogènes et d’autres substances polluantes. Les murs du siège de Lexmark Italie sont montés à partir de verre recyclé et le mobilier composé de bois certifié Forest Stewardship Council (FSC)et de matériaux recyclés. Ces installations permettent de réaliser d’importantes économies en énergie grâce à l’utilisation de détecteurs de présence et des ampoules économes en énergie.

Direct EnergyUtilisation de l’énergie directe

Les activités de Lexmark nécessitent un recours à différentes sources d’approvisionnement en énergie (élément primordial dans la production des émissions de l’objectif 1 de Lexmark). Il s’agit spécifiquement de gaz naturel, de fuel, de diesel et d’essence. Ces sources d’énergie non renouvelables sont achetées auprès de fournisseurs locaux, puis utilisées pour produire de la vapeur, faire fonctionner des groupes électrogènes et alimenter les véhicules en carburant de l’entreprise. Actuellement, Lexmark n'utilise pas de sources d'énergie renouvelables et directes à l’instar des biocarburants, de l'éthanol ou de l'hydrogène. Lexmark ne produit pas de sources d’énergie primaires renouvelable ou non renouvelables pour un usage interne ou pour distributions sur des circuits externes.

Comme l’indique le graphique sur la droite, la consommation d'énergie directe de Lexmark a diminué de 14 % entre 2007et 2010.

 

 

 

 

 

Indirect EnergyUtilisation de l’énergie indirecte

Les activités de Lexmark nécessitent uniquement l’utilisation d’une seule source d’énergie indirecte (élément primordial dans la production des émissions de l’objectif 2 de Lexmark): l'électricité. L’électricité est utilisée pour l’approvisionnement en courant des locaux de Lexmark. Elle est distribuée par les fournisseurs locaux et acheminée via le réseau électrique de la région. L'électricité fournie par les compagnies d'électricité locales est générée en utilisant une variété de sources d’énergie non renouvelables, renouvelables et primaires, dont notamment le charbon, l’énergie nucléaire, l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie géothermique et l'énergie hydroélectrique. 

Le graphique de droite montre la consommation totale d’énergie indirecte de Lexmark (électricité) de 2005 à 2010. L'utilisation de l’énergie indirecte par Lexmark a connu une baisse de 19 % de 2005 à 2010. Cette diminution est le résultat d’une utilisation plus judicieuse de l'énergie, la réduction au niveau spatial du courant électrique et la réduction au niveau de la chaîne de production.

D’AUTRES ACTIVITES GOURMANDES EN ENERGIE

Travel related energyConsommation d’énergie en raison de la distance

Les efforts de Lexmark pour réduire la consommation d'énergie vont bien au-delà des murs de nos installations. Comme c’est le cas pour bon nombre d’autres sociétés, quelques-uns de nos employés ont besoin d’effectuer des missions pour rencontrer directement nos clients, nos partenaires et nos collègues, se trouvant à des distances importantes (l’élément primordial dans la production des émissions de l’objectif 3 de Lexmark).

Nous encourageons toujours les solutions économiques ayant un faible impact environnemental et privilégiant les échanges en temps réel à l’instar des conférences téléphoniques, des réunions en ligne et de la vidéoconférence. L’intégration des solutions haute technologie est non seulement économique, mais augmente également la fréquence et la qualité de nos communications.

Lorsque le déplacement en avion est nécessaire, Lexmark envoie uniquement les employés qui sont indispensables à l’atteinte des objectifs d'affaires. Autant que possible, les employés sont encouragés à optimiser leurs itinéraires de voyage en combinant plusieurs missions et en prenant des moyens de transports publics comme les trains et les bus à la place des taxis et des voitures de location.

Lexmark assure la traçabilité du trajet en véhicule en collaboration avec notre fournisseur aux Etats-Unis et en Europe. Il s’agit de véhicules loués ou détenus par l’entreprise. Nous suivons ainsi les déplacements aériens de nos employés dans le monde entier grâce aux informations fournies par notre agence de voyage. En adoptant cette approche économe, nous avons pu réduire de 19 % la distance parcourue par nos agents depuis 2005. La hausse observée en 2009 est due à l’avènement des éditeurs de solutions de gestion de contenu d'entreprise, l’ouverture du siège de Cebu, les déplacements en automobile à travers la Chine, et l’amélioration du climat des affaires.

Lexmark ne mesure pas les déplacements des employés hors du cadre de l’entreprise. Notre programme de télétravail vise à réduire l'impact environnemental des déplacements et à améliorer le cadre de vie privée et professionnel des employés. Dans cette optique, le Centre de Compétence Lexmark de Budapest en Hongrie offre des formules de déplacements plus écologiques. Des supports à vélos et des points d’eau pour employés à bicyclette ou ceux préférant les transports en commun sont aménagés au sein du complexe de Lexmark. Des tarifs dégressifs sont appliqués mensuellement ou annuellement.

Transport des produits

Le transport de nos produits constitue un aspect important de notre activité. Nous utilisons les moyens de transport chaque jour pour l’acheminement de nos produits partout dans le monde. Leur transport est nécessaire, mais nous essayons de réduire l’impact environnemental pouvant résulter d’un échange intensif entre nous et nos clients. A cet effet, Lexmark collabore avec les partenaires soucieux de préserver l’environnement par une mise en application de concepts novateurs et de meilleures pratiques dans le transport des produits Lexmark. Ces concepts novateurs incluent entre autres, des véhicules hybrides ou l’utilisation de biocarburants rapidement renouvelables.

En septembre 2008, Lexmark a rejoint l’ U.S. EPA SmartWay Transport Partnershipet a surpassé les exigences du programme de la quantité de fret autorisées pour l’expédition grâce à l’utilisation de systèmes d’entreposage SmartWay. En effet, SmartWay est un programme de collaboration entre l'EPA et l'industrie du fret qui vise à accroître l'utilisation de véhicules économes en énergie et comprend des objectifs ambitieux pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l'air. Dans un effort pour limiter le réchauffement climatique, Lexmark s'est engagé à réduire l‘empreinte environnementale de ses expéditions de produits à travers les Etats-Unis. C'est avec grande fierté que nous poursuivons nos efforts dans la réduction de notre empreinte carbone par la baisse de notre consommation d'énergie et celles des émissions associées au transport.

En autres formules permettant un transport judicieux de nos produits on peut citer:

Localisation des fournisseurs

Pour plus d’efficacité, de rentabilité et pour le respect de l’environnement, les ingénieurs de Lexmark sont encouragés à choisir des fournisseurs locaux dans la mesure du possible* - des fournisseurs qui sont proches du lieu d’expédition et proche des usines de fabrication. Le recours aux fournisseurs locaux est à la fois écologiquement et financièrement préférable, avec pour résultats une réduction importante de l'impact du transport et des coûts.

PARTENARIAT DE LEXMARK AVEC LIFEGATE

Lexmark a participé au projet environnemental « Impatto Zero », initié par LifeGate, en 2004. LifeGate est connu comme étant une version italienne du protocole de Kyoto avec pour objectif, la réduction des émissions de CO2 et la sensibilisation au respect de l’environnement.

Grâce à ce programme, Lexmark a participé au reboisement et à la préservation d’espaces verts au Costa Rica et en Italie, économisant 500 tonnes d’emissions de CO2 sur trois ans. La collaboration de Lexmark avec LifeGate se poursuit à travers le projet LifeGate Energy qui favorise l’utilisation de l’énergie renouvelable. Grâce à ce projet, LifeGate fournit à Lexmark Italie une énergie verte.

* La définition du terme local varie selon la disponibilité des services. Dans certains cas, local désigne ce qui se retrouve sur le territoire d’un pays et dans d'autres cas, local est pris dans son sens en géographique (géographique = Europe, Moyen Orient et en Afrique, Amérique du Nord Asie-Pacifique, Australie, Nouvelle-Zélande, Amérique latine)

 

Section suivante: la gestion de l'eau >>