Lexmark 2010 CSR Report
Lexmark
ENVIRONMENT
Engagement de l’employé et du client

Chez Lexmark, nous croyons à l’importance d’une culture de la durabilité. Une culture qui va bien au-delà des opérations qui utilisent de manière judicieuse les ressources naturelles et de la conception de produits respectueux de l’environnement. Notre objectif est de semer la culture du développement durable afin qu’elle soit appliquée à toutes les activités de notre vie quotidienne.

A l’échelle de l’entreprise

Le Lexmark Green Award a été institué en 2009. Il s’agit d’un programme à multiples facettes qui permet de récompenser et d’encourager les pratiques environnementales tout en sensibilisant sur la durabilité. Les clients, les revendeurs, les partenaires, les fournisseurs et les employés peuvent recevoir cette récompense. Cette année, la récompense sera ouverte aux clients qui se sont fait remarqués par des actions à portée écologique comme l’économie de papier, le retour des cartouches d’impression vides et la réduction de la consommation d’énergie. Des critères d’éligibilité ont permis de diviser le prix en trois catégories : bronze, argent et or.

Une heure pour la Terre – Les bureaux de Lexmark dans le monde entier ont observé une heure sans lumière dans le cadre du programme « Earth Hour » 2010. A cet effet, de nombreux collègues de Lexmark se sont joints à cette initiative en maintenant les lumières de leurs domiciles éteintes pendant une heure.

Au Etats-Unis

Série de conférence sur la durabilité – Depuis 2008, le siège de Lexington accueille un déjeuner-conférence mensuel au cours duquel sont abordés des sujets divers. Au menu des séminaires figurent entre autres des sujets tels l'agriculture durable, la qualité de l'eau, le jardinage, les techniques de construction écologiques. Les panelistes de ses séances se recrutaient parmi le personnel de Lexmark. Ils pouvaient ainsi partager leur point de vue sur des questions écologiques. Le Lexmark’s Christian Business Persons (CBP) Diversity Network Group a organisé un déjeuner-conférence avec comme oratrice, l’auteur Nancy Sleeth qui a fait une présentation sur ce qu’elle nomme le voyage écologique et spirituel. Un thème déjà abordé dans son livre, Go Green, $

Lexington CyclistsLe Lemark Cyclists – Ce groupe basé à Lexington organise des séances de sensibilisation sur la pratique du cyclisme et des évènements portant sur le freecycle d’équipements de cyclisme. Ces exposés autour du cyclisme sont basés sur des notes du cours League of American Bicyclists Course Commuting 101. Les exposés se tiennent au même moment qu’un rassemblement de Freecycle dans lequel les participants amènent leurs objets dont ils souhaitent se séparer – de vieux vélos, des pièces de bicyclettes, des kits de réparation et des vêtements à partager avec d’autres membres du Lexmark cyclists, le club de cyclisme de Lexmark. Chacun a ainsi l’occasion de choisir ce dont il a besoin.

Les volontaires du mois de la Terre – Les employés de Lexington ont accordé un peu de leur temps à des activités favorables à l’environnement tout au long de l'année. Ces derniers ont planté des arbres dans le cadre du programme de reboisement du Bluegrass et du nettoyage annuel du Cane Run Creek. Les employés et aux citoyens sensibilisés sur les questions environnementales ont reçu des semis lors du Lexington Arbor Day celebration.

La campagne United Way 2009 – Le Lexmark United Way a pris une dimension écologique lors son édition 2009. A cette occasion, les organisateurs ont proposé aux participants un espace de vente d’objets de seconde main (United Way Yard Sale). Entre autres objets, on pouvait trouver des vêtements, des jouets et des articles de ménage. De nouveaux propriétaires pouvaient alors acquérir ces objets devenus indésirables pour leurs premiers détenteurs tout en se rafraîchissant. Les bénéfices de ce programme de réutilisation ont été reversés à United Way.

Au Danemark

Projection de film - Lexmark Danemark a invité 10 écoles et centres éducatifs pour la projection du film d'Al Gore « Une vérité qui dérange» et un échange sur le thème de l'environnement et ses priorités, avec comme orateur le Professeur Bjørn Lomborg. Cet universitaire est le directeur du Centre de consensus de Copenhague, initié et parrainépar le gouvernement danois en vue de promouvoir des discussions internationales autour des priorités financières en matière d'environnement. Il est l'une des personnes les plus influentes dans le domaine de l'environnement au Danemark. Bjørn Lomborg est aussi connu aux Etats-Unis. Le magazine américain Esquire, l’ a cite parmi les 75 personnes les plus influentes du 21e siècle. Plus de 1200 étudiants ont participé à cet événement exceptionnel. De plus, un grand nombre d’écoles participantes se sont engagés à intégrer les pratiques environnementales dans leur programme enseignement pour les années à venir.

En Finlande

Programme de location neutre en carbone – Lexmark Finlande aide les clients à réduire leur empreinte carbone grâce à un programme de location écologique neutre en carbone. L’impact sur l’environnement des imprimantes louées est compensé par des projets écologiques au Népal, en Inde et à Madagascar. Lexmark effectue ce programme en collaboration avec Acento Finance et MyClimate.

En Allemagne

Événements éducatifs – En 2010, Lexmark a organisé un événement éducatif qui a permis d’exposer des informations détaillées sur l'impact sur les coûts et l’environnement de la consommation de papier. Les experts de Lexmark ont pu expliqué le rôle stratégique du papier dans l’utilisation de l'imprimante, tandis que des experts de l'industrie du papier ont abordé la nécessité de la production d’un papier écologiquement responsable.

En Hongrie

Bike to Work – En 2009, les employés du Centre de compétence de Lexmark à Budapest, en Hongrie, ont participé à l’initiative « Bike to Work ». Sur le site official de la campagne, les participants ont pu suivre leurs déplacements, grâce à des données sur la distance, le nombre de jours parcouru à vélo pour se rendre au travail, le nombre de calories dépensées et le taux d’émissions de carbone. Les salariés de Lexmark ont utilisé leurs vélos 256 fois et parcourus un total de 3546 km. Ce qui équivaut à économiser 660 kg d'émissions de carbone.

L’équipe verte de Budapest Fondée en 2009, l'objectif de l'équipe est de renforcer la protection de l'environnement et la durabilité en droite ligne avec les missions d'entreprise et les objectifs du site. Cette équipe est essentiellement composée de volontaires. L’un des objectifs est de mettre en application la norme ISO 14001 par la sensibilisation écologique, tout restant focalisé sur la responsabilité sociale.

La formation en environnement constitue l’un des axes majeurs de l'équipe verte en 2010. L’une des réalisations de l’équipe est la mise en place du programme de « durabilité dans le Centre de compétence de Lexmark ». La documentation de la formation portait, quant à elle, sur la collecte des déchets, la consommation d'énergie et la réduction de l’impact sur l’environnement lors des voyages, la réutilisation, la récupération et le recyclage. 85% des employés ont suivi cette formation qui est désormais obligatoire lors des nouveaux recrutements.

En Italie

Imprimer moins. Economiser plus  – Plus de 40 journalistes italiens se sont retrouvés lors du programme « Print Less, Save More » (Imprimer moins. Economiser plus) initié par Lexmark. La manifestation s’est tenue à Milan en Italie. Pendant l'événement, les journalistes ont eu l'occasion d'en apprendre davantage sur l’approche« Imprimer moins et gagner plus» prônée par Lexmark. Ils ont débattu de la capacité de Lexmark à soutenir les efforts de durabilité des clients grâce à des offres commele Programme de collecte de cartouches d’impression Lexmark ou l’ Eco-Simulateur.

Italy Lexmark Go Greener – En 2009, Lexmark Italie a lancé un nouveau programme écologique baptisé Lexmark GoGreener. Il s’agit d’un projet qui permet d’aider les clients à mieux comprendre l’impact de leurs habitudes sur l’environnement dans leur vie professionnelle.

A Juárez, au Mexique

Une heure pour la Terre  – Les employés de Lexmark à Juárez, au Mexique, ont participé aux activités Earth Hour (une heure pour la Terre). L'équipe environnement, santé et sécurité de Juárez, au Mexique, a parrainé une activité dans le cadre du programme « une heure pour la Terre » à l’attention des enfants en classe de maternelle. Ces derniers ont ensuite écrit une lettre ou réalisé un dessin décrivant comment se vit l’initiative au sein de leurs familles. Deux écoles locales ont reçu des dons d'imprimantes pour les féliciter de leur participation au programme.

Par ailleurs, les employés de Lexmark à Juárez ont partagé leur initiative écologique avec un large public via les medias radio et télé. L'équipe environnement, santé et sécurité a également été invitée sur une station de radio locale pour discuter de l’initiative « une heure pour la Terre ». Les membres ont ensuite participé à une émission de télévision intitulée « Nuestro Mundo Limipemos » (Gardons notre planète propre).

Plantation d’arbres – Les salariés du siège de Juárez ont aussi procédé à la plantation de plusieurs arbres dans la cour d’une école maternelle pour célébrer la journée dédiée à une heure pour la planète. Cette initiative fait partie intégrante du programme United Way.

Bosques Latin AmericaEn Amérique latine

Des arbres pour des cartouches de toner – En 2010, Lexmark a lancé le programme de reforestation de Bosques en Amérique latine. Grâce à ce programme, les usines de Lexmark plantent un arbre pour chaque cartouche de toner retournée à Lexmark pour recyclage.

Aux Philippines

Projet de préservation du bassin et de la réserve forestière du Buhisan – En août 2010, les employés de la LIPI et de LRDC ont planté plus de 3000 plants d’espèces d'arbres indigènes dans le bassin et la réserve forestière du Buhisan dans le but d'avoir une ressource durable en eau dans la région de Cebu aux Philippines.

En Suisse

Journée de la Terre – Pour commémorer la Journée de la Terre en 2009, les employés de Lexmark à Genève, en Suisse, ont été invités à jouer à un jeu écologique. Le but de ce jeu créé par l'équipe RSE était de sensibiliser les participants sur des questions environnementales portant sur des sujets liés au développement durable et aux divers programmes verts de Lexmark.